FINALE 2021


Juliette Bégué, gagnante du Concours Fleurs d’éloquence 2021
©Amandine Lefebvre

Avec ses dix ans d’existence, le concours Fleurs d’éloquence est le concours d’éloquence de Sorbonne Université. Il est organisé par la Direction des Affaires Culturelles de la Faculté des Lettres en collaboration avec l’Université technologique de Compiègne (UTC) et avec le soutien de la CVEC de Sorbonne Université et de la Banque Populaire Rives de Paris. Les étudiantes et étudiants proviennent des différentes facultés de Sorbonne Université mais aussi de son Alliance, notamment du Museum national d’Histoire naturelle et de l’UTC. 

En 2021, le concours a pris une tournure hybride pour s’adapter au contexte sanitaire et, contrairement à l’attente, il n’a jamais reçu autant de candidatures à la formation et au concours. L’originalité de Fleurs d’éloquence, c’est effectivement de former à la théorie et à la pratique de l’art oratoire, avant de lâcher les candidats dans la fosse aux… scorpions (puisque l’animal est l’emblème médiéval de la dialectique). Jamais autant de candidats, disions-nous, c’est sans doute le signe de cette résilience dont on a tant parlé : ces étudiantes et étudiants ont su canaliser leur énergie dans ce concours si spécial présidé par des jurys de grande valeur mêlant enseignants, comédiens ou professionnels du monde judiciaire.

On a pu voir chez les candidates et candidats ce plaisir de jouer avec la langue, cette satisfaction de créer sous contrainte, cette joie aussi de retrouver des camarades, même en ligne, tant ils avaient besoin de partager dans ce climat anxiogène de confinement. Sans doute enfin le monde étudiant prend-il de plus en plus conscience de l’importance de l’expression orale dans le cours des études mais aussi des futurs environnements professionnels. On le voit particulièrement dans le concours national Ma thèse en 180 secondes où il faut savoir, comme le nom l’indique, présenter de façon simple et convaincante son sujet de thèse.    

Autre nouveauté de cette année 2021, Karine Abiven, maîtresse de conférence, a succédé à Juliette Dross en tant que responsable du concours aux côtés de Cléo Collomb (UTC). Karine Abiven enseigne la rhétorique, la stylistique et la grammaire à l’UFR de langue française de la Faculté des Lettres Sorbonne Université. Elle s’intéresse à la langue ainsi qu’à la littérature des 17e et 18e siècles ainsi qu’aux modes de persuasion, écrits et oraux, notamment polémiques. En ce moment en délégation à l’Institut Universitaire de France, elle y étudie les écrits polémiques imprimés et chantés pendant la Fronde. 

Précédé des sept séances de formation en ligne animées par Emmanuel Ostrovski, Joseph Rottner, Edouard Bouté, Guillaume Ouattara et Cléo Collomb, le premier tour du concours s’est déroulé intégralement en visioconférence. Les candidates et candidats avaient le choix entre plusieurs sujets, à la fois ludiques et transversaux, et ont dû se filmer en train de discourir pendant une dizaine de minutes.

Le jury a analysé chaque fichier scrupuleusement et en a sélectionné dix pour la demi-finale du 13 avril. Celle-ci a eu lieu sur site sans public sur les terres de l’UTC. Les dix demi-finalistes ont pris connaissance de leur sujet le jour-même aux alentours de midi et ont disposé de 5h pour élaborer un discours convaincant avant de le déclamer, masqués, devant le jury.

Après délibération, le verdict a été d’envoyer Alexandra Lafont (SU), Anthony Tordjmann (UTC), Sara Lachgar (UTC) et Juliette Bégué (SU) en finale le 10 mai 2021. La grande finale 2021 du concours a eu lieu sur site sans public chez notre partenaire la Bibliothèque nationale de France. Cette fois-ci, les quatre finalistes ont pris connaissance de leur sujet une semaine à l’avance. Ils ont fait un travail incroyable et ont proposé au jury des discours de qualité avant de répondre aux questions pleines d’humour et de malice de Guillaume Ouattara, l’ancien lauréat devenu formateur à Fleurs d’éloquence. Mais il ne fallait qu’un gagnant.

Alors après délibération du jury, le prix est revenu à :

Juliette Bégué qui a défendu par la positive le sujet « Faut-il s’indigner ? »

Toutes nos félicitations ! Elle remporte un IPad et les autres finalistes recevront des places de spectacle pour la saison prochaine. Un grand merci à la Bibliothèque Nationale de France qui a offert à tous les finalistes des livres d’art tirés de ses éditions. 

Plus d’informations sur le concours Fleurs d’éloquence : www.fleursdeloquence.fr

Si vous voulez participer à l’organisation du concours 2022 ou faire partie du jury, écrivez-nous sur fleurs-eloquence@sorbonne-universite.fr


N’hésitez pas à suivre nos actualités sur notre Facebook @serviceculturelsorbonne

Par admin, il y a

Les 4 finalistes 2021

Programme

Après sept séances de formation, les étudiants qui le souhaitaient étaient invités à démontrer leurs talents oratoire lors du concours « Fleurs d’éloquence ». Malheureusement, suite aux mesures de confinement, le concours a dû être repensé.

10 candidats ont été sélectionnés après visionnage de leur vidéo par un Jury de professionnels. Chaque étudiant a eu le choix entre plusieurs sujets et a disposé de quinze jours pour préparer son discours et envoyer une version vidéo de celui-ci. Le jury a analysé chaque vidéo scrupuleusement et sélectionné 10 étudiant.e.s, qui se sont présentés aujourd’hui, mardi 13 avril 2021 dans les locaux de l’UTC pour présenter la thèse défendue.

Après délibérations, le Jury a rendu son verdict, voici les résultats…


Les étudiant(e)s finalistes sont :

Alexandra Lafont (Sorbonne Université) –

Sujet : Faut-il s’indigner ? 

Thèse défendue : négative

Anthony Tordjmann (UTC) –

Sujet : Peut-on gagner du temps ? 

Thèse défendue : positive

Sara Lachgar (UTC) –

Sujet : Peut-on gagner du temps ? 

Thèse défendue : négative

Juliette Bégué (Sorbonne Université) –  

Sujet : Faut-il s’indigner ? 

Thèse défendue : positive


La vidéo de la demi-finale sera diffusée dans les prochains jours sur Youtube et Facebook, restez connectés !

La grande finale, elle, aura lieu le 10 mai à la BNF et sera retransmise sur Youtube.

Par admin, il y a

Finale 2020


L’heure est arrivée, voici la vidéo de la finale 2020 du concours Fleurs d’Éloquence. Nos 4 candidats ont fait un travail incroyable et vous proposent des discours de qualité.

Le jury a délibéré et le public a voté voici les résultats:

Le prix du Jury revient à Béranger Natanelic qui a défendu, par l’affirmative, le sujet “A-t-on besoin d’un plus petit que soi ?”

Le prix du public est remporté par Ann-Elizabeth Rouet qui a défendu la thèse négative sur sujet “A-t-on besoin d’un plus petit que soi ?”

Bravo aux gagnants et à Camille Lacorne et Jules Farjas qui ont également fait un très beau parcours.

N’hésitez pas à suivre nos actualités sur notre Facebook @serviceculturelsorbonne

Par admin, il y a

Les 4 finalistes 2020

Programme

Après sept séances de formation, les étudiants qui le souhaitaient étaient invités à démontrer leurs talents oratoire lors du concours « Fleurs d’éloquence ». Malheureusement, suite aux mesures de confinement, le concours a dû être repensé.

Premièrement, il n’y aura que 2 tours au lieu de 3. Chaque étudiant a eu le choix entre plusieurs sujets et a disposé de quinze jours pour préparer son discours et envoyer une version audio de celui-ci. Le jury a analysé chaque fichier scrupuleusement et sélectionné 4 finalistes, qui eux devront préparer un discours vidéo, retransmis sur les réseaux sociaux de Sorbonne Université.


Les étudiant(e)s finalistes sont :

Camille LACORNESujet : Faut-il aimer son prochain ? Négative

Jules FARJASSujet : Faut-il mourir tôt pour éviter la calvitie ? Négative

Béranger NATANELICSujet : Le sage doit-il déraciner ce que le sot a planté ? Négative

Ann-Elisabeth ROUET –   Sujet : Un camembert devrait-il pouvoir devenir président de la République ? » Affirmative


La grande finale aura lieu en ligne, toutes les informations seront transmises prochainement.

Par admin, il y a

Second tour – Edition 2019


Programme du second tour
Jeudi 11 avril 2019

Aujourd’hui, jeudi 11 avril de 12h45 à 17h45, les dix étudiants, demi-finalistes, se sont retrouvés à la Sorbonne pour préparer un sujet, que le jury a déterminé pour chacun et qu’ils ne connaissaient pas le matin même.
Ils ont eu 5h pour rédiger et s’entraîner avant de présenter leur argumentaire ce soir à 19h dans la magnifique salle Louis Liard. Toutes et tous ont été brillants.


Les étudiant(e)s finalistes sont :

Rémi Lescureux Sujet : Le tout est-il supérieur à la somme des parties ? Thèse négative

Jules FarjasSujet : Faut-il mettre les petits pas dans les grands ? Thèse affirmative.

Johanna BuchterSujet : Le tout est-il supérieur à la somme des parties ?
Thèse affirmative.

Cécile AsselinSujet : Doit-on écrémer la crème de la crème ? Thèse affirmative.


La grande finale aura lieu à la Bibliothèque Nationale de France à 18h30, Entrée Libre sans réservation dans la limite des places disponibles !


Par admin, il y a

Premier tour – Edition 2019

Programme du premier tour
Samedi 30 mars 2019

Centre Malesherbes, 108 boulevard Malesherbes, 75017 Paris

DÉROULEMENT

Après sept séances de formation, les étudiants qui le souhaitaient étaient invités à démontrer leurs talents oratoires le samedi 30 avril 2019, lors du concours « Fleurs d’éloquence ».
Au premier tour, chaque étudiant a eu le choix entre plusieurs sujets et dispose de quinze jours pour préparer son discours. Il peut défendre la thèse affirmative ou négative. À l’issue du premier tour, dix candidats sont sélectionnés pour le second tour.

Les étudiant(e)s sélectionné(e)s
pour le second tour :

Martin ASHOKAN – Sujet : Faut-il en venir aux mains ? Thèse affirmative

Cécile ASSELIN – Sujet : Les rêves ne s’accordent-ils qu’à l’avenir ? Thèse négative

Johanna BUCHTER – Sujet : Chaque jour qui passe est-il une trahison ? Thèse négative

Marie DELATTRE – Sujet : Faut-il prendre le train en marche ? Thèse négative

Jules FARJAS – Sujet : Peut-on dépasser les bornes ? Thèse négative

Llona HORVATH – Sujet : Peut-on dépasser les bornes ? Thèse négative

Marie JEANNEROD – Sujet : Les mêmes eaux mènent-elles aux mêmes rivages ? Thèse négative

Rémi LESCUREUX – Sujet : Peut-on cueillir la rose des vents ? Thèse négative

Jules PERCHER – Sujet : Doit-on appeler un chat “un chat” ? Thèse négative

Kiara PERILLIER – Sujet : Faut-il vraiment répondre à cette question ? Thèse négative

Par admin, il y a

Édition 2016

Victor Pourcher, étudiant à Paris-Sorbonne a été désigné lauréat 2016 de l’éloquence à Sorbonne Universités ! Redécouvrez sa prestation en finale face à Thomas Bouté, Alexandra Puech et Elsa Thomas.

Par admin, il y a

Palmares – Edition 2014

LES PRIX

Le vote du jury détermine trois lauréats, auxquels vient s’ajouter un lauréat élu par le public. Les prix sont offerts par les partenaires du concours.
Les trois lauréats de l’édition 201 sont Jeanne Capeyron (Première de l’éloquence et Prix du public), Gabrielle Delplanque (2e prix) et Anaïs Aït-Larbi (3e prix).

♦ Jeanne Capeyron a remporté le premier prix du jury. Elle a gagné :

  • – deux ouvrages offerts par les Presses de l’Université Paris-Sorbonne,
  • – un ouvrage offert par le Service Culturel de Paris-Sorbonne,
  • – un coffret smartbox « Rendez-vous gastronomique » d’une valeur de 125 € offert par la Banque Populaire Rives de Paris.

Elle devient en outre « Première de l’éloquence », et prend part à ce titre au jury du concours « Fleurs d’éloquence » de l’édition 2015.

Jeanne Capeyron a également remporté le prix du public pour lequel le service culturel lui a offert deux places gratuites pour un spectacle de son choix.

♦ Gabrielle Delplanque et Anaïs Aït-Larbi ont remporté respectivement le deuxième et troisième prix du jury. Elles ont gagnés :

  • – deux ouvrages offerts par les Presses de l’Université Paris-Sorbonne,
  • – un ouvrage offert par le Service Culturel de Paris-Sorbonne,
  • – un coffret smartbox « Tables de chef » d’une valeur de 100 € offert par la Banque Populaire Rives de Paris.

Les huit candidats retenus pour le deuxième tour reçoivent une invitation pour le concert donné le mercredi 7 mai à 21h dans l’église Saint-Eustache par le Chœur & Orchestre Sorbonne Universités.

SOIRÉE HORS LES MURS

Pour donner le lustre qu’ils méritent aux meilleurs discours, la Bibliothèque nationale de France accueille les lauréats lors d’une soirée d’art oratoire, le mardi 6 mai 2014, de 18h30 à 20h, dans le Petit Auditorium du site François Mitterrand. Cette soirée a vocation à réunir les publics et les générations autour de différentes pratiques de l’éloquence. La soirée est animée par Antoine Perraud, journaliste à France Culture.

Par admin, il y a